ASSOCIATION POUR LE DROIT ET LA JUSTICE AU MAROC
ASSOCIATION POUR LE DROIT ET LA JUSTICE AU MAROC
contact@droitjusticemaroc.fr
contact@droitjusticemaroc.fr

Courrier 2022 - versions Française & Arabe

Farges le 08/05/2022


Doléances à Sa Majesté MOHAMMED VI Roi du
Maroc. Objet : spoliations et détournements d’héritages


Majesté,


Par l’intervention Royale du mois de décembre 2016, Votre Majesté a
redonné l’espoir et a insufflée l’énergie qui leur manquait à toutes les
personnes souffrant des atteintes à leur droit fondamental à la propriété et elles
Vous en sont infiniment reconnaissantes.


Majesté,


c’est toujours dans le cadre des spoliations et détournements d’héritages
que nous souhaitons attirer Votre attention une nouvelle fois sur ce terrible
fléau et les victimes de toute confession s’en remettent à Votre bienveillante
protection.


En effet depuis de nombreuses années l’ADJM n’a eu de cesse de
solliciter et alerter toutes les institutions et Ministères susceptibles de venir
en aide aux victimes afin d’éradiquer les spoliations, conformément aux
directives claires que Votre Majesté a exprimées le 26 décembre 2016 dans
la lettre Royale.


Votre intervention sur le sujet a en son temps redonné espoir aux victimes
que l’on dénombre par milliers à travers tout le Royaume et à l’étranger.


Majesté,


La transmission des dossiers pour contrôle par les autorités compétentes
et les dossiers remis le 04 juin 2018 au Ministère de la justice par Maître
MESSAOUD LEGHLIMI n’ont pas connu l’évolution notable que l’on pourrait
attendre dans le strict respect du droit, allant même jusqu’à la négation absolue
de son principe fondamental.


Le douloureux et amer constat qui s’impose, c’est qu’il est aujourd’hui
totalement impossible aux victimes d’obtenir le respect de leurs droits malgré
Vos directives.


Ce triste phénomène ne distingue pas la race, la nationalité, ni la
confession, frappe des étrangers et touche aussi nombre de marocains
résidents à l’étranger, lesquels ont soit perdu l’investissement d’une vie de
labeur, ou trop souvent se font déposséder dès lors qu’ils sont confrontés au
problème épineux de l’héritage, ajoutant l’injustice à la souffrance.


Nous adhérons totalement au propos de Monsieur le Directeur Général
de l’ANCFCC qui a rappelé le 22/07/2020 que c’est une guerre véritable qui
est menée contre les spoliations et que pas un seul dossier ne devait être
ignoré conformément à Votre volonté.


Majesté,


Les illusions et le regain d’espoir que Vos directives avaient suscités en
2016 se sont érodés au quotidien face à la résistance active des réseaux de
spoliateurs, lesquels instrumentalisent à dessein une partie de l'appareil
judiciaire par la corruption et autres collusions, induisant de fait le discrédit
qui terni aujourd’hui le système judiciaire dans sa grande majorité, car
l’incurie dont témoigne ce phénomène organisé par certains aggrave chaque
jour le sentiment d'abandon des victimes qui sont pour la plupart dans une
situation de grande précarité matérielle et morale.


Majesté,


Plus le temps s’écoule, plus le phénomène prend de l’ampleur au détriment
de la société toute entière qui ne comprend pas que des parlementaires
s’opposent ouvertement aux projets de lois destinés à lutter contre l’enrichissement
illicite, qu’une loi décriée et inique puisse priver du droit à la propriété
dans le Maroc d’aujourd’hui et fasse le lit de réseaux criminels, que
les messages officiels sur l’éradication des spoliations ne correspondent en
rien à la réalité, alors que différents ministres s’en félicitent.


Majesté,


La raison fondamentale de ce nouvel appel désespéré de la part du collectif
de victimes en position de vulnérabilité et de fragilité extrême, est guidée par
l’attachement absolu de Votre Majesté à la protection bienveillante de Vos
sujets et des intérêts suprêmes du Royaume dont en tant que Souverain Amir Al
Mouminine, Vous êtes le seul et unique garant du respect fondamental de la
justice pour tous, qu’ils soient citoyens, étrangers, ou résidents à l’étranger.


Majesté,


Depuis plusieurs années, spécialement depuis Votre lettre du 26
décembre 2016, l'action de notre association s'est développée parallèlement à
celle de nombreuses autres associations sans obtenir de résultat au point que
toutes les personnes concernées par la lutte pour le respect de ce droit
constitutionnel qu’est le droit de propriété sont véritablement désespérées.
C'est la raison pour laquelle nous sollicitons de Votre Haute
Bienveillance de nous recevoir en audience afin de nous permettre d'exposer
notre action et d'obtenir pour celle-ci le renfort de Votre Haute Protection.

 

Majesté,


En Vous remerciant pour l'accueil qu'il Vous paraitra possible de
réserver à cette demande, nous Vous prions d'agréer l'expression de nos
sentiments de respect à l'égard de Votre personne et de fidélité au Royaume du
Maroc placé sous Votre direction.

Google+

 

TRADUCTEUR

Englishblogger Englishblogger españolblogger Italianoblogger deutschblogger العربيةblogger

counter

Actualité


widget

Site en ligne

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© 2014 ASSOCIATION POUR LE DROIT ET LA JUSTICE AU MAROC